Carnage chez les Puppets - la critique du film

Qui veut la peau de Roger LaBite

Le 19 septembre 2018

Une version trash de Roger Rabitt, avec des Puppets en lieu et place des Toons. De l’humour qui tache ne donne pas de panache à cette parodie policière aux idées de réalisations poussives.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?